Le Sanctuaire Pelagos est une Aire Spécialement Protégée d'Importance Méditerranéenne (ASPIM).

La liste des ASPIM, est établie par le Plan d'Action pour la Méditerranée (PAM) dans le cadre du protocole « Biodiversité » de la Convention de Barcelone, sous l'égide du Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE).

Les ASPIM constituent le noyau d'un réseau ayant pour but la conservation efficace du patrimoine méditerranéen. Pour atteindre cet objectif, les parties développeront la coopération plurilatérale dans le domaine de la conservation et la gestion des sites naturels, notamment par la création d'ASPIM transfrontalières.

La liste des ASPIM est tenue par le Centre d'Activités Régionales pour les Aires Spécialement Protégées (CAR/ASP), localisé à Tunis. Les sites qui peuvent figurer sur la liste des ASPIM doivent :

  • présenter une importance pour la conservation des éléments constitutifs de la diversité biologique en Méditerranée ;
  • renfermer des écosystèmes spécifiques à la région méditerranéenne ou des habitats d'espèces menacées ;
  • ou présenter un intérêt particulier sur les plans scientifique, esthétique, culturel ou éducatif.

L'annexe I au protocole fixe les lignes directrices et les critères communs pour l'inscription sur la liste des ASPIM. La démarche d'inscription implique de préciser les mesures de protection et de gestion envisagées pour ces territoires. Les 21 pays du pourtour méditerranéen, signataires de la convention de Barcelone, s'engagent ainsi à respecter les mesures de protection et de gestion mises en œuvres dans les ASPIM.

C'est pourquoi l'élaboration d'un plan de gestion s'inscrit également dans les obligations des Parties qui ont proposé l'inscription de la zone en question sur la liste des ASPIM. Le Sanctuaire Pelagos dispose dès à présent d'un tel document, qui constitue une approche importante pour la mise en place d'une gestion intégrée.

L'inscription du Sanctuaire Pelagos depuis Novembre 2002 sur la liste des ASPIM dans le cadre de la convention de Barcelone lui confère une reconnaissance officielle des pays Méditerranéens en tant que tel. Les ASPIM constituent le noyau d'un réseau ayant pour but la conservation efficace du patrimoine méditerranéen.